Archives pour l'étiquette décapage aluminium

Le décapant écologique OriginalGreenSpirit

Le décapant écologique OriginalGreenSpirit

Le décapant écologique OriginalGreenSpirit a été mis au point pour permettre aux professionnels de se conformer aux dernières normes de décapage.

Sans solvants (ni composés organiques volatiles) ni acides, ni alcalis, le décapant écologique OriginalGreenSpirit est constitué d’un concentré huileux émulsionnable dans l’eau.

Le décapant écologique OriginalGreenSpirit

Pourquoi utiliser de l’eau ?

L’eau est un puissant solvant, disponible, neutre, sans danger et que chacun d’entre nous connait et maîtrise bien. L’eau est également un véhicule qui permet le transport de matière active (ici notre décapant écologique) directement à la surface des objets à décaper (lorsqu’ils sont immergés dans le bain). C’est un allié dans l’activité du décapeur parce qu’il permet d’enduire la surface d’une quantité de décapant et de renouveler continuellement cette application au fur et à mesure de l’avancée du décapage.

Comment ça peut décaper à l’eau ?

Pendant le décapage, seul le le concentré huileux entre et ramollit la peinture. Pour que le processus se poursuive, le concentré huileux est amené de façon continue à la surface des objets à décaper. L’eau sert à apporter le concentré à la surface de la peinture, c’est un véhicule.

Comment choisir sa dilution ?

Le décapant écologique OriginalGreenSpirit est un concentré émulsionnable dans l’eau en toutes proportions. Pour mesurer et décider de la quantité de concentré huileux à apporter, nous avons défini un rapport massique de concentré huileux dans l’eau.

Le rapport massique  {c/e} est la quantité de concentré à diluer dans l’eau. Celui-ci varie en fonction des attentes du professionnel entre 1 pour 3 et 1 pour 5.

À une dilution 1 pour 3 (33 % de concentré huileux dans l’eau) la quantité et l’activité de décapant sont importants. Le temps de décapage sera réduit et le décapage sera efficace plus profondément dans les vieilles couches de peintures. Cette dilution est particulièrement recommandée pour le décapage du bois (portes, fenêtres, volets, meubles, escalier …)

À une dilution 1 pour 5 (20 %) le bain est plus économique. Il permet de travailler efficacement en favorisant les peintures sur métaux (acier, aluminium, cuivre, zinc …) telles que polyuréthanes, polyesters …

Spectre d'action décapante OriginalGreenSpirit
Types de peintures décapées par le décapant écologique Original GreenSpirit

Comment le décapant agit-il ?

Le décapant écologique OriginalGreenSpirit  émulsionné en micro-gouttelettes agit en pénétrant dans la peinture sèche. Il agit comme un plastifiant en ramollissant suffisamment la peinture pour la décoller en la faisant gonfler et tomber en lambeaux. C’est le phénomène inverse du séchage. Le décapant OriginalGreenSpirit ne dissous pas la peinture, il la ramollit suffisamment pour la décoller.

Peinture volet décapé OriginalGreenSpirit
Peinture ramollie et gonflée d’un volet en bois plongé dans le décapant Original GreenSpirit

Au fur et à mesure du décapage, le concentré huileux est consommé par les peintures . Il disparaît du bain et la concentration de décapant ( le rapport {c/e} ) diminue. Il est aisé de s’en rendre compte, les temps de décapage augmentent et l’efficacité sur plusieurs couches diminue.

Comment maintenir l’activité du décapant ?

Pour re-booster le bain décapant, il suffit de rajouter du décapant concentré pour remplacer celui qui a été consommé. De l’eau peut également s’évaporer en été. Il suffit de compléter le niveau en rajoutant l’eau jusqu’au niveau de débordement.

Quels sont les avantages ?

Le grand avantage du décapant Original GreenSpirit est qu’il ne dissout pas les peintures. Celles-ci gonflent, se détachent du support et restent solides dans le bain constamment brassé. Elles sont ainsi évacuées jusqu’au débordement et tombent sur un tamis de filtration pour être séparées du décapant ainsi régénéré.

Filtration dans la station de décapage écologique Original GreenSpirit
Filtration dans la station de décapage écologique Original GreenSpirit

En fin de journées toutes les particules de peintures décapées sont récupérées du filtre et stockées pour séchage.

Pourquoi l’élimination des déchets revient moins cher ?

Après séchage, le poids de déchet diminue, et leur élimination dans un centre agréé (obligatoire) revient moins chère parce que le poids du déchet est beaucoup moins important.

Comment ils faisaient avant ?

Avant OriginalGreenSpirit (2006) les décapants solvants (chlorure de méthylène, méthanol …) et alcalins dont disposaient les décapeurs étaient très agressifs, ils dissolvaient la peinture décapée. Dans le bain, les peintures décapées finissaient en boue, impossible de séparer les déchets du bain. Pour éliminer les déchets, il fallait vidanger tout le bac !

Et ceci revenait très cher : pour un bac de 3000 litres et un prix d’élimination  à  2,40 € HT / kg le calcul est simple : 3000 X 2.40 € HT = 7200 € HT soit 8640 € à sortir de la trésorerie …

Les anciens décapants revenaient plus cher que prévus !

Si l’on tient compte de la consommation, du temps passé à décaper, du risque de se brûler et du prix du retraitement des déchets, le prix de revient du décapage avec les anciens décapants revient bien plus cher qu’avec le décapant écologique OriginalGreenSpirit. Tous ces avantages valident et justifient complètement le choix de la station de décapage OriginalGreenSpirit.

Contactez-nous vite pour réserver votre zone !

Le décapage écologique dans les entreprises industrielles

Le décapage écologique dans les entreprises industrielles

Les entreprises industrielles, PME ou grande entreprise ont les mêmes devoirs à respecter les normes dès lors qu’une étape de décapage est réalisée.  Sont ainsi concernées les entreprises qui utilisent une étape de mise en peinture dans leur procédé de fabrication (Par exemple le thermolaquage des pièces métalliques). En effet, bon nombre de traitements de surface sont nécessaires au préalable de la mise ou remise en peinture : grenaillage, dégraissage, phosphatage et particulièrement  le décapage écologique.

Les avantages sont nombreux  :

  • Efficacité : le décapage à nu de vos supports métalliques en cabine d’aspersion en une cycle de deux heure.
  • Polyvalence : Une large action de décapage des différentes peintures thermolaquées, polyester, polyuréthane ou époxy
  • Sans danger : sans action sur la peau et la muqueuse pour sécuriser les collaborateurs
  • Rentable : Le coût de revient du décapage est industriellement rentable

Spectre d'action décapante OriginalGreenSpirit

Adaptabilité :

Le système de décapage en bains actuellement proposé pour les artisans décapeurs est adapté par l’utilisation de cabine d’aspersion en ligne qui permettent le décapage en cycle d’aspersion.

Plutôt que d’immerger les pièces, celles ci sont accrochées sur des rails et convoyées vers la cabine d’aspersion pour un cycle d’une à deux heures. La cabine est munie d’un bac de récupération sur lequel sont disposés des caillebotis et un filtre.

Comment décaper une balancelle de thermolaquage ?

Comment décaper une balancelle de thermolaquage ?

La balancelle est une barre métallique mobile et parfois articulée qui sert à convoyer les pièces peintes avec de la peinture poudre jusqu’au four.

Seulement à chaque nouvelle mise en peinture d’une nouvelle pièce, la balancelle qui est réutilisée quotidiennement se couvre d’une nouvelle couche de peinture. Et bien sûr cette nouvelle couche sur la balancelle est à nouveau cuite à 180°C. De sorte que la balancelle se couvre d’un nombre incalculable de  couches de peinture jusqu’à doubler ou tripler son épaisseur initiale.

Pourquoi les décaper ?

Les nombreuses couches de peinture qui s’accumulent depuis des années sur les balancelles se mettent à durcir après tant de cuissons et génèrent de fines particules de poussières.

Ces poussières peuvent  se déposer sur les pièces fraîchement peintes sur le chemin qui les mènent au four et viennent modifier la composition à la surface de la pièce. En effet, lors de la cuisson, la peinture poudre qui cherche à s’étaler au mieux, recouvre la particule de poussière et créée une boursouflure à la surface de la peinture. C’est un cas classique de défaut de peinture.

Quel remède ?

Le seul remède est d’éliminer toutes ces couches de peinture, sans endommager la balancelle. Les roulements et les articulations sont des points sensibles des balancelles et les décapants alcalins les dégraderaient irrémédiablement. C’est tout l’intérêt du décapant neutre OriginalGreenSpirit qui décape sans agresser le support, ni les roulements ni les articulations.

Il est alors possible de donner une seconde jeunesse aux balancelles sans les abîmer. C’est le choix d’Anthony Dumoulin de nous avoir transmis ses photos pour nous faire part de ses essais de décapage d’une balancelle de thermolaquage.

Il a choisi une balancelle métallique, utilisée pour le convoyage de pièces lors de la mises en peinture poudre par cuisson au four (thermo-laquage).

Peinture multi-couche thermolaquée décapée en profondeur

La peinture thermo-laquée est particulièrement bien décapée par le décapant écologique OriginalGreenSpirit. La peinture est ramollie, gonflée et se détache seule du support métallique, ici de l’acier.

Décapage en profondeur de plusieurs couches de peintures thermolaquées

Inutile de replonger la balancelle plusieurs fois pour décaper couche après couche, le décapant OriginalGreenSpirit s’attaque au nombreuses couches en profondeur. Ici nous dénombrons plus de vingt couches de peintures décapées en un seul trempage.

La peinture sur métal gonfle et se détache seule

Sur l’aluminium, le résultat est identique. La peinture gonfle et se détache d’elle même du support. Inutile d’apporter une action mécanique, la peinture frise au contact du décapant et se détache, découvrant le support métallique.

La peinture se gonfle même dans les moulures d'un profilé aluminium

Enfin une opportunité à saisir pour le décapage de l’aluminium. La peinture se gonfle même dans les moulures d’un profilé aluminium. Le décapant OriginalGreenSpirit agit comme un plastifiant en modifiant les propriétés plastiques des peintures et en les rendant complètement malléables.

La peinture gonfle, se décolle comme une vague.

La peinture gonfle, se décolle comme une vague et se déforme avec un effet plastifiant augmenté par l’efficacité du décapant écologique Original GreenSpirit. Le support n’est pas touché, il reste intact, alors que seule la peinture est ramollie.

photo 5

Avec un simple geste, la peinture est décollée de la balancelle et le métal est découvert. L’acier ne s’est pas oxydé au contact du décapant. Il ne contient ni alcalis ni acides responsables de la corrosion accélérée des métaux. Le décapage écologique permet de décaper les balancelles en conservant leur solidité, leur rigidité et leur fonctionnalité. Une balancelle avec des articulations et des roulements, pourra être réutilisée immédiatement après le décapage au prix d’un spray de dégrippant phosphatant (utile parce que le décapant est aussi dégraissant).