Archives pour la catégorie Que peut-on décaper ?

Décapage de bois : meubles, portes et volets, cadres, boiseries
Décapage de métaux, chaises en acier, cadre de vélo, radiateur en fonte, huisseries en laiton, portails, meubles urbains
Décapage d’aluminium, lames de volets, jantes de voiture, profilés
Décapage de pièces industrielles : industrie automobile, ferroviaire, aviation,

Comment décaper une caisse en bois ?

Comment décaper une caisse en bois ?

Nous tenons avant tout à remercier Sandrine L. d’Albi d’avoir participé à notre campagne de tests pour le lancement du décapant Gel OriginalGreenSpirit.

En effet, les essais sont impératifs pour optimiser l’épaisseur, l’applicabilité, le confort d’utilisation et recueillir toutes les remarques qui pourraient faire évoluer avantageusement le décapant écologique.

Nos testeurs sont importants pour nous car ils sont capables d’essayer une technique et de nous faire un compte rendu que nous partageons ici.

Mise en place du chantier

Tutoriel :

L’objectif est de décaper une vieille caisse kaki, qui devait contenir des outils. Une peinture blanche a été ajoutée sur le couvercle lors d’une précédente tentative de restauration. Le coffre est en bois, mais il comporte de nombreuses pièces métalliques.

Ce que Sandrine L. a choisi de préparer pour son décapage est un échantillon d’environ 1 kg de décapant Gel OriginalGreenSpirit, un pinceau, un gobelet et un chiffon. Avec un peu d’huile de coude, l’affaire se présente bien.

 

Décapant Gel OriginalGreenSpirit

Le gel est translucide de couleur ambrée, sans danger, il décape une grande palette de peintures, c’est un décapant multi-supports. Le rendement est d’environ 4 à 5 m² de surface décapée pour 1 kg de décapant. La quantité est suffisante pour cette caisse en bois.

Avant de démarrer le décapage, il est important de dépoussiérer la caisse en bois. En effet, la poussière crée un film invisible qui est capable d’empêcher le décapant de s’étaler convenablement et d’entrer pleinement en contact avec la peinture à décaper.

Dépoussiérer la surface à décaper avant d'appliquer le décapant

Pour dépoussiérer, un simple chiffon en coton humide, éventuellement additionné d’un peu de détergent vaisselle suffit.

Les préparatifs sont terminés, le décapage peut commencer !

Le décapant Gel OriginalGreenSpirit est étalé sur une caisse en bois pour décaper plusieurs couches de peinture, une blanche et une kaki

Il est important de réaliser un petit essai de décapage dans un coin pas trop exposé pour déterminer le comportement de la peinture décapée :

  • temps de décapage
  • vitesse de ramollissement
  • facilité à frisotter
  • profondeur du décapage (mono ou multi-couche)

L'essai se réalise dans un coin ou une surface peu exposée

L’essai montre qu’en une application, le Gel OriginalGreenSpirit décape jusqu’au bois, il s’agit d’un décapage à nu.

Essai de décapage au Gel Original GreenSpirit dans un coin de la caisse en bois pour confirmer le décapage de plusieurs couches en une seule application

Le décapage est rapide, en vingt minutes, le bois est mis à nu. La peinture se ramollit sans avoir le temps de frisotter. Elle cède rapidement à l’essuyage avec un chiffon.

Du coup, décision est prise d’étaler le décapant sur toute la surface :

Etaler le décapant Gel OriginalGreenSpirit sur toute la surface de la caisse en bois à Décaper

La peinture commence à se ramollir au fur et à mesure de l’étalement du décapant. Dans le même coin que l’essai précédent, il suffit de gratter régulièrement la peinture se ramollissant pour constater le décollement de la peinture. Un temps minimum d’application de vingt minutes est obligatoire, mais en fonction de la nature des peintures, il peut atteindre 24 heures. Parce que le décapant ne sèche pas, il n’est pas nécessaire de ré-appliquer ni de ré-humidifier la surface de la caisse.

Dès l'application, le décapant agit et pénètre dans les peintures pour les ramollir et les séparer du support en bois

Pour vérifier l’avancement de l’action décapante, il suffit de tester le ramollissement de la peinture sur le bois et le métal au fur et à mesure de l’application du décapant sur le reste de la caisse. L’action mécanique accélère l’action décapante du Gel Original GreenSpirit. 

Grattage à l'aide d'une spatule de la peinture ramollie par le décapant Gel OriginalGreenSpirit

Une fois ramollie par le décapant Gel OriginalGreenSpirit, la peinture blanche est grattée à l’aide d’une spatule. La peinture cède sous forme de copeau et ne se dissout pas. La récupération de la peinture décapée est facilitée. La peinture kaki s’assombrit avec le décapant. Cette peinture servait également de sous-couche pour cette caisse en bois.

L'acion mécanique accélère l'action décapante du Gel Original GreenSpirit

Une fois la peinture suffisamment ramollie, l’action mécanique de la spatule accélère la vitesse de décapage. Elle permet au décapant d’entrer plus rapidement en contact avec les sous-couches de peinture (ici la peinture kaki).

Pour éviter l’utilisation d’une spatule, il suffit de laisser agir le décapant une nuit complète. Inutile de rester toute la nuit devant la caisse, le décapant aura la même action après une nuit de sommeil. Le temps de décapage est un temps masqué, un temps qu’on utilise autrement : repos, sommeil, distractions …

Rinçage de la caisse pour la débarasser des derniers résidus de peinture

La très grande majorité de peinture mélangée au décapant écologique est récupérée dans un pot en vue de son élimination. Les résidus de décapant sont rincés à l’eau. en effet le décapant Gel OriginalGreenSpirit est entièrement émulsionnable à l’eau et rapidement biodégradable (en moins de 28 jours).

Le Gel OriginalGreenSpirit est émulsionnable en toute proportion à l'eau et biodégradable en moins de 28 jours

Le décapage est presque terminé. Un fois séchée, la caisse peut être légèrement poncée. Le ponçage a pour effet d’égaliser et d’uniformiser la surface du bois. Il permet également de retirer les points d’oxydation apparus sur le métal.

Séchage du bois en position verticale

Il est impératif de sécher le bois à plat au sol ou en position verticale pour éviter qu’il ne gondole. La déformation du bois au moment du séchage provient de la position en appui sur un mur.

Le décapage a duré un peu plus d’une heure et ce fut un coup d’essai réussi pour Sandrine. C’est une rénovation qui s’accorde avec les meubles de son appartement.

Les décapants écologiques gélifiés

Les décapants écologiques gélifiés sont utiles lorsque la surface à décaper (mur, façade, pièce importante …) ne peut être immergée dans la station de décapage.

Les décapants écologiques gélifiés sont utilisés pour retirer aussi bien les couches de peintures ou de vernis que les revêtements plastiques épais, les colles, enduits et liants organiques.

Les décapants d’ancienne génération étaient très agressifs et fonctionnaient par le principe de dissolution. Très souvent alcalins, ils pouvaient également contenir des solvants volatils (COV) et des agents acides (Acide formique). Aujourd’hui de nombreux décapants gélifiés contiennent encore des dérivés éthérés (environ 20%) dissous dans l’eau et arborent à tort le terme écologique parce que les éthers se classent dans les COV.

Nous proposons des décapants gélifiés ne contenant ni alcalis, ni acides, ni solvants, ni matière active dangereuse. Nos décapants sont sans action sur la peau et les muqueuses. Leur action en ramollissant et en gonflant la surface témoigne de leur efficacité.

Cependant, chaque couche de peinture retirée découvre souvent une couche précédente. Quel nombre et quel type de peintures recouvrent les supports depuis les premiers enduits ? A toutes ces couches de peintures s’ajoutent les apprêts de fixation, parfois minérales parfois au minium de plomb et dans ces cas de figure, le décapage peut demander du temps.

Il en est de même pour les crépis épais ou les vieilles peintures incrustées. Seul un essai préalable permet d’évaluer avec certitude la qualité et le temps d’application. Les préconisations avant de démarrer le décapage sont essentielles pour tirer le meilleur parti de chaque procédé.

Trois types de décapants sont proposés :

1) Le décapant DécapEco 5 : Décapant au pH neutre et sans danger, biodégradable et écologique, il est connu pour son excellent rapport qualité/prix, il attaque la plupart des peintures par ramollissement et gonflement. Son action est rapide et il convient surtout pour des décapages de peinture et crépis mono-couche. Une fois ramollie et gonflée, et malgré le séchage partiel du décapant, la peinture peut être retirée par un simple coup de spatule ou un gommage à basse sous pression (le décapant même partiellement sec, reste imprégné d’huile et empêche la re-déposition de la peinture).

2) Le décapant DécapEco 3 : Ce décapant également au pH neutre, sans danger et écologique, ramollit et fait gonfler les peintures modernes plus rapidement et plus profondément que le Décap’Eco 5. Il contient plus de matière active. L’action de la Décap’Eco 3 peut être prolongée en recouvrant le décapant d’un film protecteur en polyéthylène. De cette façon, le décapant présente une meilleure résistance au séchage et convient pour la plus grande majorité de peintures, vernis ou revêtements plastiques épais.

3) Le décapant OriginalGreenSpirit Gel : Il s’agit d’un décapant concentré translucide, au pH neutre, biodégradable et sans danger. Il est particulièrement recommandé pour décaper les Revêtement Plastiques Épais, les peintures thermo-laquées, les peintures époxydes et les dépôts polymérisés de résines et d’huiles de démoulage.

Décapage avec le Gel Original GreenSpirit d'ue peinture thermolaquée bleue sur une conduite hydraulique

Il est possible par ailleurs, de formuler d’autres décapants spéciaux à la demande (décapant colle bitumineuse, décapant sans rinçage pour la remise en peinture, décapant spécial bois …) et ces questions peuvent faire l’objet d’une étude au cas par cas.

Vous pouvez contacter notre laboratoire UpGreen, au cœur de l’Alsace pour une proposition commerciale.

Le décapage des peintures thermolaquées

Le décapage des peintures thermolaquées

Les peintures thermolaquées sont par excellence les plus représentatives des peintures modernes et du marché du décapage. L’application consiste à recouvrir l’objet à peindre de peinture en poudre et de l’acheminer ensuite vers un four de cuisson à 180°C.

peinture thermolaquée poudre
cosmetique-auto.comligne de peinture poudrefrostfrance.com

Etude adaptée de la formulation écologique

Le décapage de ces peintures a particulièrement été étudié dans la conception du bain OriginalGreenSpirit. En effet les pièces à peindre sont fixées par des crochets, des anneaux sur un cadre mobile ou une balancelle fixée à des rails en hauteur avant d’être envoyés dans le four. Ces crochets et anneaux sont naturellement réutilisés et repeints à chaque cycle.

Anneau de fixation balancelle

Crochet de fixation balancelle

Grand crochet balancelle

Au bout d’un certain temps, il faut les décaper pour les décharger de la peinture accumulée. Plongés dans un bain de décapant OriginalGreenSpirit maintenu à 20°C en laboratoire, différentes photos sont prises au cours du temps :

Au bout de 10 minutes :

AAnneau 10 minutes en bain

Anneau 10 minutes en bain

Le décapant commence à friser la peinture au bord des parties écaillées.

Au bout d’une heure :

Anneau 1h dans le bain décapant

Grand crochet de fixation sur balancelle décapé une heure dans le bain OriginalGreenSpirit
Peinture multicouches sur un Grand crochet de fixation qui est décapé 1 heure dans un bain OriginalGreenSpirit

 

Toutes les parties de la peinture ont frisées. Elles se décollent au niveau du pas de vis.

Au bout de deux heures :

Anneau 2h dans le bain décapant OriginalGreenSpirit

grand crochet décapé 2h dans le bain OriginalGreenSpirit

Les peintures son complètement ramollies et tombent en copeaux.

Un brossage ou un jet d’eau sous pression finit le décapage :

Anneau entièrement décapé par le bain OriginalGreenSpirit

crochet décapé dans le bain OriginalGreenSpirit

grand crochet décapé dans le bain OriginalGreenSpirit

Le décapant OriginalGreenSpirit ne dissout pas la peinture et permet de récupérer les copeaux de peinture par simple filtration. C’est l’avantage économique qui rend cette solution la moins chère du marché