Archives pour l'étiquette déchets

Gestion des déchets de décapage

L’activité de décapage génère des déchets, principalement des copeaux de peintures, qui, s’ils sont correctement séchés se présentent sous forme solide.
Ces déchets doivent être traités dans un centre agréé (liste des centre en préfecture)en vue de leur élimination, leur régénération ou leur incinération.

La Gestion des déchets de décapage permet de réduire au maximum le coût de l’élimination de ces déchets.

Lors de la collecte de ces déchets un BSDD (Bordereaux de Suivi des Déchets Dangereux) est rempli par l’organisme collecteur ou le producteur du déchet. C’est un document qui accompagne le déchet industriel dangereux jusqu’à son élimination finale. Les BSDD doivent être conservés durant 5 ans, ils peuvent être réclamés lors d’un contrôle de la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement).

BSDD
notice-BSDD
Nomenclature Européenne des Dechets

Le BSDD est le document qui décharge le décapeur de la responsabilité de retraitement. Il est utile pour la traçabilité des déchets. Quand tout va bien, il ne sera pas demandé. Si une pollution est constatée dans l’environnement de votre entreprise (forêt, rivière, fleuve, ou enfouissement dans le sol …) ce document est essentiel pour vous écarter de toute poursuite.

Pour bien comprendre, les déchets ne peuvent être brûlés, enfouis dans le sol, jetés en forêt, déversés dans la rivière, ni même déposés en déchetterie.

Sachez-le, la déchetterie (municipale ou de la communauté de commune) n’est pas habilité à vous remettre un BSDD, elle n’est donc pas habilitée à recevoir les déchets de décapage.

Pour info, le sable ou la poudre utilisée pour le gommage, l’aérogommage, l’hydro-gommage, le micro-billage, le sablage ou l’hydro-sablage doit être entièrement éliminé en centre agréé parce qu’il contient mais en faible quantité des particules de peintures.

l’élimination des déchets

L’élimination des déchets, les boues de décapage, est une obligation en France et dans toute l’Europe pour toute activité générant des déchets non biodégradables.

Le rejet de déchets ou même de pollutions dans l’environnement (l’air, l’eau des rivières ou l’enfouissement dans le sol) est strictement interdit et expose les indélicats à de lourdes sanctions.

les déchets de décapage sont solides et à poids réduit
les déchets de décapage sont solides et à poids réduit

Les normes en vigueur imposent de récupérer et faire détruire tous les déchets générés par l’activité de décapage en centre agréés (la liste auprès de votre préfecture).

Il en va ainsi notamment pour les boues de décapage : Ce sont les peintures décapées qui s’accumulent dans le bain.

Le volume des déchets peut représenter une part importante de l'objet. Ici les copeaux de peinture décapés sont très importants en raison du nombre de couches de peinture thermolaquée sur la plaque d'aération en aluminium
Copeaux de peintures thermolaquées décapées d’une aération en aluminium

Jusqu’à présent ces boues se mélangeaient au décapant et finissaient par saturer le bain. La vidange s’imposait alors et la présence même infinitésimale de particules de plomb (dû au minium, ou tétroxyde de plomb, Pb3Oet classé parmi les métaux lourds) augmentait encore le prix de destruction de ces boues.

Ce prix dépasse largement le prix d’achat du décapant lui même et cette dépense n’est  pas prévu dans la gestion de trésorerie. Un artisan décapeur mal conseillé et parfois tenté d’éliminer ses déchets par d’autres moyens (déchetterie, déstockage sauvage, …) s’expose à de graves sanctions (poursuites pénales).

Et c’est là tout l’intérêt des stations OriginalGreenSpirit. Elles permettent de filtrer régulièrement le bain de décapage et de récupérer des copeaux de peintures encore solides. Les peintures fraîchement décapées ne se déposent plus au fond du bain mais sont entraînées jusqu’au système de filtration par débordement sur un tamis. Il est alors facile de tout récupérer en fin de journée .

Collectées, égouttées et séchées ces boues se trouvent  beaucoup mieux allégées et pèsent moins lourd dans le coût de destruction.

De plus, plutôt que de coûts exceptionnels, il s’agit de coûts variables (prévus dans le plan prévisionnel) qui rendent cette technologie rentable et économiquement exploitable.

Filtration dans la station de décapage écologique Original GreenSpirit
Filtration dans la station de décapage écologique Original GreenSpirit